Traitement de l’infértilité

Traitement d’infertilité : les principales thérapies

Le traitement de l’infertilité est de plus en plus demandé par des millions de couples à travers le monde. Qu’est-ce qui provoque cette anomalie?

Dans les sociétés modernes, de nombreux couples prennent la décision de retarder la parenté jusqu’à la trentaine. Selon plusieurs études concordantes, l’infertilité affecte 2% des couples au début de la vingtaine, 25% des couples au milieu de la trentaine et plus de 40% des couples à la fin de la trentaine et au début de la quarantaine. Certains chercheurs estiment même qu’à l’avenir, au moins 30 pour cent des bébés naîtront à la suite d’une fécondation in vitro, plutôt qu’à la suite de rapports sexuels.

traitement de l’infertilité

Quels sont les principaux traitements d’infertilité ?

Trois principales thérapies de traitement d’infertilité sont pratiquées par les médecins gynécologues en Tunisie. Il s’agit de :

  •  La fécondation in vitro (FIV) : c’est quand un ovule est fécondé à l’extérieur du corps. Des médicaments contre l’infertilité sont pris pour stimuler les ovaires à produire plus d’ovules que d’habitude.
    Les ovules sont retirés des ovaires et fécondés avec du sperme dans un laboratoire. Un ovule fécondé (embryon) est ensuite renvoyé dans l’utérus pour grandir et se développer.
    Le taux de réussite de la FIV dépend de l’âge de la femme sous traitement, ainsi que de la cause de l’infertilité (si elle est connue).
    Les femmes plus jeunes sont plus susceptibles d’avoir une grossesse réussie. La FIV est souvent déconseillée pour les femmes de plus de 42 ans, car leurs chances de tomber enceinte sont estimées rop faibles.
  • L’insémination artificielle: également connue sous le nom d’insémination intra-utérine, cette technique consiste à insérer du sperme dans l’utérus via un mince tube en plastique traversant le col de l’utérus.
    Le sperme est d’abord recueilli et lavé. Les meilleurs échantillons sont sélectionnés.
    Plusieurs facteurs conditionnent le succès de l’insémination artificielle dépendent. Ces facteurs incluent la cause de l’infertilité, l’âge de la femme, le nombre. La qualité des spermatozoïdes de l’homme est un fateur tout autant important. En effet l’utilisation de sperme frais entraîne des taux de conception plus élevés que l’utilisation de sperme congelé.
  • La biopsie testiculaire : cette technique est considérée comme la principale méthode du diagnostic d’infertilité masculine chez les hommes souffrant d’azoospermie ou d’infertilité inexpliquée. Actuellement, les biopsies testiculaires sont principalement effectuées pour la récolte de sperme chez les hommes atteints d’azoospermie non obstructive.

Traitement d’infertilité : ce que propose Doctour

Conscient de la délicatesse du problème de l’infertilité et de la charge psychologique qu’il peut poser aux couples rêvant d’avoir un bébé, l’agence Doctour a conçu des prestations complètes et personnalisées.

Avec le soutien attentionné et bienveillant de nos conseillers et nos partenariats stratégiques avec les meilleurs spécialistes, nous proposons aux couples souffrant d’infertilité des traitements de haute qualité.

Nos médecins gynécologues partenaires sont des références dans leur profession. Ils sont également à l’affût des dernières avancées dans le domaine de traitement de l’infertilité et ils savent bien accompagner et diriger les couples vers la concrétisation de leur rêve de procréation.

insémination artificielle

Insémination artificielle

Il s’agit dans ce cas d’une technique qui consiste à placer dans l’utérus des spermatozoïdes préalablement sélectionnés. Il peut s’agir des spermatozoïdes du partenaire (insémination artificielle intra conjugale ou IAC) ou le spermatozoïde fournit  par une banque de spermes (insémination artificielle par don de sperme ou IAD). L’ovulation est contrôlée afin de déterminer le meilleur moment pour pratiquer l’insémination. L’insémination artificielle apparaît comme une technique simple et efficace avec un notable taux de réussite.

LA FÉCONDATION IN VITRO

La fécondation in vitro (FIV)

Des dizaines de milliers d’enfants naissent  aujourd’hui grâce à la FIV. Il s’agit de mettre en contact un spermatozoïde et une ovule hors  de l’appareil reproducteur féminin, permettant ainsi  de résoudre plusieurs problèmes d’infertilité. Ainsi  la FIV se présente comme une technique de procréation médicalement assistée et de transfert d’embryons. Certains couples vivent cependant  la FIV comme une épreuve , mais environ 25 % des transferts d’embryons sont des  succès. 75 % des grossesses aboutissent  à une naissance. Nos  médecins seront à vos côtés pour vous guider vers la découverte des facteurs qui influent la réussite de cette méthode.

biopsie testiculaire

La biopsie testiculaire

La biopsie testiculaire est une intervention médical qui consiste à prélever un échantillon du tissu, au niveau d’un ou des deux testicules, en vue de l’examiner. Ces derniers représentent des glandes situées dans le scrotum, à la base du pénis et qui produisent les spermatozoïdes nécessaires à la reproduction, et des hormones comme la testostérone. La biopsie testiculaire permet en effet de détecter les causes de l’azoospermie, en cas d’azoospermie dite obstructive ( obstruction du tube dans lequel circule les spermatozoïdes, des testicules à l’urètre), de prélever des spermatozoïdes vivants dans le but de réaliser une fécondation in vitro avec ICSI.

Open WhatsApp