fbpx

Chirurgie orthopédique

Chirurgie orthopédique : au secours de l’appareil locomoteur

La chirurgie orthopédique renferme les principales techniques opératoires destinées à traiter les atteintes, les traumatismes et l’usure de l’appareil locomoteur.
L’appareil locomoteur se compose de :
_ Les os
_ Les articulations
_ Les ligaments
_ Les tendons
_ Les muscles
Avant, la chirurgie orthopédique et traumatologique se limitait à traiter les fractures. Mais au fur et à mesure du progrès de la médecine et de la technologie, elle touche désormais d’autres domaines :
_ Les prothèses articulaires
_ Les greffes osseuses
_ Chirurgie endoscopique
Plus encore, l’intervention chirurgicale, au titre de la chirurgie orthopédique, prend en charge d’autres spécialités chirurgicales :
_ L’hallux valgus
_ Le canal carpien
_ La colonne vertébrale
Le patient en relation directe avec son médecin traitant, est dirigé en vue de consulter un chirurgien orthopédique pour se faire prendre en charge.
Aujourd’hui, le chirurgien orthopédiste est capable de pratiquer des interventions chirurgicales en faisant des gestes précis avec des incisions minimes ( arthroscopie).
Il a également l’habilité de réduire les fractures où les luxations sous anesthésie ou sans anesthésie (locale ou générale), d’intervenir tout en explorant l’état des lésions tendineuses ou articulaires.

chirurgie orthopédique

La chirurgie orthopédique : un développement exceptionnel

Le corps humain s’impacte par le processus de vieillissement qui engendre des lésions dégénératives articulaires.
L’usure touche les structures ostéo – tension – musculaire.
La population devient de plus en plus active et mobile jusqu’à un âge très avancé.
Hors, le vieillissement altère progressivement le squelette et perturbe l’équilibre.
Les chutes de multiplient et prennent l’allure d’une véritable épidémie.
Les fractures du poignet, du rachis mais aussi du fémur proximal, sont de plus en plus courantes.
Le besoin pour la chirurgie orthopédique augmente sensiblement.
La chirurgie orthopédique a du faire face à cette demande importante.
Les spécialistes de l’appareil moteur et les chirurgiens orthopédistes ainsi que les chirurgiens spécialisés en traumatologie, sont de plus en plus sollicités.
Désormais, il faut faire face aux altérations dégénératives et plus particulièrement de la hanche et du genou.

Chirurgie orthopédique : accompagner la longévité de la population

Dans des sociétés où l’espérance de vie augmente au fur et à mesure que se développe la médecine et que se généralisent les modes de vie modernes, la chirurgie orthopédique accompagne ses mutations et s’y adapte.
La longévité s’accompagne forcément d’un besoin pressant d’activité et de mobilité à tout âge.
Le recours aux prothèses (prothèse du genou et prothèse de la hanche) augmente rapidement.
La qualité des prothèses est tributaire du développement technologique et des recherches.
En 2020, la chirurgie orthopédique propose les prothèses les plus sophistiquées.
Divers matériaux sont utilisés, plus performants les uns que les autres.
La chirurgie orthopédique est ainsi une dynamique qui entraîne le reste des secteurs et les mobilise.
Le combat pour assurer la continuité de la mobilité, est plus qu’un objectif de la chirurgie orthopédique et traumatologique, une quête humaine.

Prothèse du genou

La pose d’une prothèse du genou est une intervention de la chirurgie orthopédique qui consiste à enlever les parties d’os et de cartilage qui sont usés, et à les remplacer par des pièces artificielles ayant les mêmes caractéristiques.

Prothèse de la hanche

La pose d’une prothèse de la hanche est une chirurgie qui vise à remplacer, soit une des deux surfaces articulaires dont le cartilage est usé, soit les deux : la tête ( et le col du fémur) et le cotyle.
La prothèse se compose, comme le fémur, d’une tête ( bille) et d’un col qui vont, respectivement, se substituer à la tête et au col du fémur.

Hallux Valgus

L’hallus valgus est l’anomalie provenant du fait de la déviation de la base du gros orteil vers l’extérieur.
Le doigts de pied du gros orteil se rapproche du deuxième orteil, entraînant une déformation de l’avant du pied.

Syndrome du canal carpien

La compression du nerf médian au poignet désigne le syndrome du canal carpien.
Le nerf médian a pour fonction d’assurer la sensibilité du poulpe du pouce, de l’index et du majeure.
Il permet également l’innervation motrice de certains muscles du pouce.

Hernie discale

L’hernie discale est la maladie du disque intervertébral qui se manifeste par une lombalgie ou une sciatique.
Elle est souvent à l’origine de douleurs lombaires, accompagnées ou non de sciatique.